Définition de la neuropsychologie

La Neuropsychologie désigne une branche de la psychologie qui s’intéresse aux relations entre le cerveau et les fonctions cognitives, telles que la mémoire, l’attention ou la perception.

L'examen neuropsychologique

Un examen neuropsychologique s’adresse aux personnes connaissant des difficultés cognitivo-comportementales d’étiologies diverses telles :

- Difficultés neuro-développementales présentes depuis l’enfance (trouble du déficit d’attention avec/sans hyperactivité, dyspraxies, trouble du spectre de l'autisme, ...)

- Troubles acquis suite à une lésion cérébrale (accident vasculaire cérébral, traumatisme crânio-cérébral, tumeur cérébrale,…)

- Pathologies auto-immunes et inflammatoires (sclérose en plaques, encéphalite, …)

- Affections neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, démence fronto-temporale, …)

L'examen se déroule en trois temps. D'abord une anamnèse (30-45 minutes permet de mieux cerner les difficultés des patients et d'adapter au mieux l'examen à la situation et à la problématique). Dans un second temps, plusieurs tests psychométriques sont proposés (90-120 minutes) afin d'évaluer les différentes fonctions cognitives atteintes ou préservées. Enfin, une discussion avec les patients et leurs proches permet de leur restituer les résultats et l'appréciation neuropsychologique. 

D’autres questions particulières plus ciblées peuvent également être traitées par les neuropsychologues (comme par exemple l’évaluation de l’aptitude à la conduite automobile, l’investigation des fonctions intellectuelles (QI), l'appréciation de la capacité de travail (dans le cadre de l'expertise), la capacité de discernement, ...).

Exercer la neuropsychologie

En Suisse, un.e neuropsychologue peut exercer de manière indépendante dans un cabinet libéral ou en tant qu’employé.e au sein d’une institution (majoritairement des hôpitaux). Aujourd’hui et conformément à l’ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins (OPAS), les séances diagnostiques en neuropsychologie (c’est-à-dire les examens à but d'évaluation) sont remboursées par l’assurance de base. Les séances thérapeutiques (c’est-à-dire le traitement de ces mêmes troubles sur plusieurs séances) n’entrent actuellement pas dans ce cas de figure. Elles sont prises en charge de manière forfaitaire dans les centres de réhabilitation dédiés, et pour les cabinets indépendant la situation doit être appréciée au cas par cas (en fonction notamment de l’assurance de base et complémentaire du patient).